Un prince à aimer, Annie West

un-prince-a-aimer-709136-250-400

Ce livre fait parti du calendrier 2016 que les éditions Harlequin ont lancé. (J’ai d’ailleurs eu la chance de le gagner dernièrement sur twitter 😉 ). Donc en résumé: 12 mois, 12 histoires, 12 héros super sexy 🙂

Résumé :

Chargée par le prince Alaric de Ruvingie d’étudier l’histoire de sa famille, Tamsin découvre bientôt de vieilles archives qui pourraient bien remettre en cause l’ordre de succession du royaume, et placer Alaric sur le trône ! Pourtant, elle hésite à poursuivre ses recherches. Car non seulement elle éprouve un trouble grandissant en présence du prince, un play-boy invétéré, mais ce dernier manifeste un étonnant manque d’enthousiasme pour les découvertes dont elle lui a fait part. Pire, il semble même se méfier d’elle…

Ce que j’en ai pensé :

Le blog étant partenaire avec Harlequin, j’ai eu la chance de pouvoir le lire via le site NetGalley.

Le livre faisant un peu plus de 100 pages je pensais le lire rapidement. Mais il me fallait bien être distraite par autre chose. Alors j’ai profité de mon voyage en Allemagne et en bus pour le finir. Et effectivement prise dans l’histoire, je l’ai lu en un rien de temps. C’est une romance comme je les aime avec forcément un happy end même s’il y a quelques rebondissements sinon l’histoire ne ferait que 15 pages. D’un côté nous avons le prince Alaric, alala un prince  mais on ne s’emballe pas, parce qu’au départ il est loin d’être charmant, il collectionne les histoires d’un soir avec les femmes et ne veut en aucun cas s’attacher à une femme, mais petit à petit il deviendra de plus en plus charmant. Et de l’autre nous avons Tamsin, jeune femme passionnée par les livres et par son métier de conservatrice. Elle va découvrir une information capitale dans l’ordre de la succession du royaume et doit lui en faire part. Dès le début de l’histoire, on rentre dans le vif du sujet, Alaric est attiré par Tamsin mais il est tout aussi méfiant à la fois par rapport aux informations que celle-ci détient. Il  va même jusqu’à lui proposer d’être sa compagne et Tamsin en est toute étonnée.  Au fur et à mesure du roman on en apprend un peu plus sur le passé de ce prince et ces vieux démons qui le hantent. Une escapade dans un petit chalet de montagne plus tard et nous avons les réponses à nos questions. J’ai beaucoup aimé le personnage de Tamsin qui sous son côté de femme un peu coincée et sérieuse ne se laisse pas faire face à Alaric et n’hésite pas à le remettre à sa place. Tamsin ne ressemble en rien aux filles que Alaric a pu rencontrer par le passé mais elle a su le séduire. En résumé une belle romance fraîche et légère, je ne connaissais pas la plume de Annie West et j’ai été agréablement surprise. J’ai déjà hâte d’être au mois de février pour découvrir un nouveau héros sexy 😉 Je lui mets le note de 9/10.

 

Publicités

Une réflexion sur “Un prince à aimer, Annie West

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s