Tu comprendras quand tu seras plus grande, Virginie Grimaldi

tu-comprendras-quand-tu-seras-plus-grande

Résumé: 

Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, à Biarritz, elle ne croit pas plus au bonheur qu’à la petite souris. Pire, une fois sur place, elle se souvient qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Et dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme.
Au fil des jours, Julia découvre que les pensionnaires ont bien des choses à lui apprendre. Difficile pourtant d’imaginer qu’on puisse reprendre goût à la vie entre des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé… Et si elle n’avait pas atterri là par hasard ? Et si l’amour se cachait là où on ne l’attend pas ?

Ce que j’en ai pensé:

Tout d’abord je remercie les éditions Fayard pour l’envoi de ce livre. j’ai littéralement adoré, il se dévore ne rien de temps malgré les 512 pages.

Julia quitte Paris suite au décès de son papa, sa séparation avec Marc et la disparition de Maminou sa grand mère. Elle retourne alors à Biarritz sur ses terres natales. C’est alors qu’elle accepte un remplacement de psychologue pour 6 mois, dans une maison de retraite, les Tamaris. Elle veut ainsi essayer de se reconstruire. Julia qui a la trentaine n’est pas spécialement fan des petits vieux…Mais ces petits papy/mamies là ont quelque chose qui fait que l’on s’attache à eux en un rien de temps. Louise qui à la mémoire qui flanche et qui a perdu 40 ans de son histoire, Léon le ronchon qui évite de se mêler aux autres résidents, Gustave, le papy farceur pour se rendre la vie moins triste, Miss Mamie qui ne quitte pas son écharpe… des personnages haut en couleur tous différents mais tous  tellement attachants. Et puis sans oublié Greg et Marine, personnel de l’établissement et qui vont devenir de vrais amis pour Julia.  Et puis il y a Raphaël…

Une sorte de huis clos au sein de cette maison de retraite pas comme les autres où chacun profite pleinement de ses journées et du temps qui passe. J’avais vraiment l’impression  d’être dans cette maison de retraite et de vivre au quotidien avec eux. Chacun va s’apprivoiser pour rendre le quotidien plus léger. Une écriture et un style pétillant comme une bouteille de champagne qui rend la lecture agréable. Les rencontres intergénérationnelles m’ont plu  car l’échange fonctionne vraiment dans les deux sens et même les personnes âgées peuvent encore apprendre, notamment des plus jeunes. Une intrigue rondement menée. Avec sa plume Virginie Grimaldi nous raconte une belle histoire. Julia rencontre plusieurs obstacles sur son chemin, elle souffre et elle doute avant de se reconstruire. Ce livre est un condensé d’émotions: j’ai ris, j’ai pleuré, on vit avec ses personnages et bien sur avec Julia. J’ai adoré, adoré, adoré. Tout comme les lettres de Rose ce livre est plus qu’un coup de coeur, un livre doudou par excellence.

Vieillesse, amour, humour, deuil, sensibilité:  tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce livre un merveilleux cocktail. Bref ce livre c’est que du bonheur.

Publicités

3 réflexions sur “Tu comprendras quand tu seras plus grande, Virginie Grimaldi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s