Vous n’aurez pas ma haine, Antoine Leiris

livre_vous_n_aurez_pas_ma_haine_antoine_leiris_editions_fayard1

Résumé: 

Antoine Leiris a perdu sa femme, Hélène Muyal-Leiris, le 13 novembre 2015, assassinée au Bataclan. Accablé par la perte, il n’a qu’une arme : sa plume.
À l’image de la lueur d’espoir et de douceur que fut sa lettre « Vous n’aurez pas ma haine », publiée au lendemain des attentats, il nous raconte ici comment,
malgré tout, la vie doit continuer.
C’est ce quotidien, meurtri mais tendre, entre un père et son fils, qu’il nous offre. Un témoignage bouleversant.

Ce que j’en ai pensé:

Ce livre a été publié peu après les attentats de Paris en novembre dernier et malheureusement il pourrait être de nouveau publié aujourd’hui… Ce livre est un témoignage poignant et émouvant. Ce papa revient sur les jours qui ont suivis les attentats du Bataclan, soirée cauchemardesque pour lui puisqu’il a perdu sa femme Hélène et se retrouve seul avec son fils Melvil de 17 mois. J’avoue que c’est assez dur de trouver des mots à mettre sur ce livre.Ce jour là beaucoup de vie ont été brisées. Antoine Leiris décrit ce qu’il a ressenti mais aussi sa relation avec son fils. Il va devoir être le papa et la maman. Il ne cherche pas de bouc émissaire à sa douleur. Il a besoin d’exprimer sa peine mais il ne cède ni à la haine ni à la rage. Il a besoin de crier au monde entier qu’il a mal. Ce n’est pas un livre politique mais le livre d’un homme, d’un père fou de chagrin mais qui a décidé de faire face pour ce petit garçon, son petit garçon à qui il faut expliquer ce qui peut paraître inexplicable. Ici, il ne s’agit pas pour l’auteur d’expliquer ce qui s’est passé, ni de faire le procès des meurtriers.
Il s’agit plus pour l’auteur d’un exutoire aux sentiments qui se bousculent en lui, à l’avant et à l’après. Ce livre Vous n’aurez pas ma haine, qui dit aussi que Antoine Leiris et son fils, et tant d’autres qui ont vécu le même enfer, doivent pourtant pouvoir continuer à vivre à remonter de cet abîme, et à marcher…debout. C’est un très beau récit, très positif, qui nous relate l’annonce de ce qui se passe au Bataclan, le 13 novembre, jusqu’au lendemain de l’enterrement de son épouse.
Quelques jours qui bouleverseront à jamais la vie de cet homme et son jeune fils, 17 mois au moment des événements.
Des mots, de très jolis mots, très bien choisis, et pas de haine juste l’amour d’un homme pour son épouse, qui nous a quittée trop tôt, et leur fils.
Un magnifique témoignage d’amour, écrit à chaud.
Ce n’est pas larmoyant, si vous voulez des détails croustillants sur ce qui s’est passé le 13 novembre au soir, passez votre chemin car il ne dévoile rien.

Pages après pages on se rend compte que la vie d’Antoine et Melvil ne sera plus la même.Il va conserver leurs rituels: aller à la crèche, les câlins, les histoires…J’ai beaucoup aimé la solidarité organisé autour d’eux et notamment la brigade des mamans qui préparent des ptits repas pour Melvil. Ce livre est une très belle déclaration d’amour: un amour pour sa femme Hélène et son fils. c’est un livre que je conseille à tout le monde. Je ne vous en dirais pas plus, juste de le lire. Antoine Leiris a choisi les mots pour combattre les maux…ce témoignage, c’est un baume au coeur. Il faut le lire pour ne pas oublier !

Publicités

6 réflexions sur “Vous n’aurez pas ma haine, Antoine Leiris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s