Elia, la passeuse d’âmes, Marie Vareille

CVT_PASSEUSE-DAMES-T01_2966

Résumé: 

Elia est une passeuse d’âmes, un être sans émotions. Elle doit exécuter ceux qui sont devenus des poids pour la société : personnes âgées, malades, opposants au régimes…
Mais un jour, elle ne parvient plus à obéir aux ordres et s’enfuit dans la région la plus déshéritée du pays… là où les passeurs d’âmes sont considérés comme les pires ennemis. Au plus profond d’immenses mines à ciel ouvert, elle découvrira, elle une pépite, une destinée qui la dépasse.

Ce que j’en ai pensé: 

Tout d’abord je remercie Marie Vareille pour l’envoi de ce livre avec une petite dédicace 😉 Il m’a accompagné cet été sur les plages de l’océan et je me suis régalée. Je l’ai également lu dans le cadre du Coco’s Book Club, il était dans la sélection du mois d’août. J’avais découvert la plume de Marie avec ses 2 précédent livre: ma vie, mon ex et autres calamités et je peux très bien me passer de toi. J’avais très envie de découvrir ce nouveau livre même s’il ne fait pas parti du genre de lecture que je lis habituellement. J’avais un peu d’appréhension et surtout la peur que ce livre ne plaise pas. Mais ouf ça n’a pas été le cas.

Un petit mot sur cette jolie couverture, rien qu’en l’a regardant on  a envie de se plonger dans ce roman. Cette héroïne rousse nous annonce une âme de guerrière, j’adore.

L’histoire se passe à Tasma, c’est le seul endroit qui n’a pas été détruit. Dans ce nouveau monde, les survivants sont répartis comme tel: les Nosobas: c’est le peuple opprimés, ils survivent avec des règles imposées. Il y a également les Askaris qui sont les commerçants et puis les Kornésiens qui sont l’élite, ce ceux qui gouvernent. Ils font les lois et décident de tout. Elia, jeune femme rousse, fait partie de ce peuple. Elle est aussi une passeuse d’âmes: elle travaille à l’hôpital et euthanasie les personnes jugées dangereuses, inutiles ou encore trop âgées. Mais sa vie va basculer le jour où elle refuse d’obéir aux règles de sa communauté et de sauver un condamner à mort. De là elle va rencontrer de nouvelles personnes et nous faire découvrir la vie des Nosobas, caste ouvriers. Elle va alors découvrir une nouvelle façon de vivre mais elle va surtout devoir survivre pour s’en sortir… Je ne vous en dévoile pas plus j’ai peur de trop en dire et du coup de vous spoiler l’histoire. Ce que je peux vous dire c’est qu’une fois dans l’histoire je ne l’ai plus lâché au point que des grains de sable se sont glissés dedans (et oui j’ai ramené un souvenir de vacances) C’est un livre plein de rebondissements, beaucoup de secrets plane encore, j’ai hâte de la suite pour avoir les réponses à mes questions. C’est un monde futuriste et dystopique. On est plongé dans un univers totalement imaginé par l’auteur et je trouve ça génial. Elia est un personnage atypique aussi bien physiquement avec ses cheveux roux que psychologiquement, attachante autant qu’intriguante mais qu’on adore, elle ne se laisse jamais abattre.

Moi qui n’ai pas l’habitude de ce genre de livre, j’ai adoré, vraiment, Merci Marie pour ce super moment. Je suis vraiment tombée sous le charme de cette histoire, une plume addictive et les pages se tournent toutes seules. Un conseil: lisez le 😉

Publicités

4 réflexions sur “Elia, la passeuse d’âmes, Marie Vareille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s