Pas celle que tu crois, Mhari McFarlane

pas-celle-que-tu-crois-812091-250-400

Résumé:

Lorsque, suite à un énorme malentendu, Edie est surprise en train d’embrasser le marié lors du mariage d’un de ses collègues, elle se laisse condamner sans réagir, incapable de se défendre. Aussitôt mise à l’écart au bureau et par tous ses contacts sur les réseaux sociaux, elle finit par accepter la proposition de son patron : quitter Londres pour la ville de son enfance, Nottingham, afin d’y suivre un acteur en vogue dont elle doit écrire la biographie.
Sauf que, faute de moyens, elle doit s’installer chez son père et cohabiter avec sa sœur excentrique et définitivement insupportable. Comme si ce n’était pas suffisant, la première rencontre avec Elliot Owen, le fameux acteur, est catastrophique. Quand le destin s’acharne à ce point, il ne reste plus que deux possibilités : subir ou réagir. Alors, Edie laissera-t-elle les autres décider à sa place ou bien choisira-t-elle de leur prouver à tous, ainsi qu’à elle-même, qu’elle n’est pas celle qu’ils croient ?

Ce que j’en ai pensé:

Tout d’abord je tiens à remercier Chloé des éditions Harlequin pour l’envoi de ce service presse. Une lecture que j’ai commencé en lecture commune avec Aurélie mais du coup, nous avons stopper et chacune l’a lu de son côté, ce n’est que partie remise pour une autre lecture ensemble.Dès que j’ai vu la couverture so girly, so harlequin, je savais que ce livre allait me plaire et ce fut le cas. Ce livre est une belle surprise.

Edie est une jeune femme célibataire de 35 ans. Elle se retrouve invité au mariage de Jack (pour qui elle en pince et elle pensait que c’était réciproque) et Charlotte, ses collègues de boulot. Donc autant dire que la situation n’est pas simple. Et quand elle se retrouve dans une position plus qu’embarrassante avec le marié, alors là faites vos jeux rien ne va plus. Et pour couronner le tout elle s’attire les foudres sur les réseaux sociaux.  Sa vie va devenir un véritable enfer, c’est là qu’elle va découvrir le visage de ses sois disant amis. Son boss l’envoi alors dans sa ville natale,Nottingham, qu’elle était plus que ravie de quitter pour vivre à Londres.Il lui demande d’écrire la biographie de Eliott Owen, un acteur en vogue en ce moment. Elle quitte donc son appartement londonien pour retrouver sa chambre d’adolescence chez son papa. Elle devrai aussi faire face aux humeurs de sa soeur, Meg, une végane militante. Elle doit alors repartir de zéro…Comment va t elle s’en sortir ? Arrivera-t-elle à prouver sa bonne foi ? Retrouvera-t-elle l’harmonie familiale ?

Ce livre a été une véritable bouffée d’oxygène. Une fois l’intrigue en place il se lit en rien de temps.Ce roman est une véritable comédie et avec un moral coussi coussa ces derniers temps il m’a fait réellement du bien.  Ce livre réuni tout ce qu’une comédie doit avoir: une fille et un garçon qui de prime abord ne s’apprécie pas trop, puis petit à petit tombent amoureux et puis badaboom, un malentendu plus tard rien ne va plus mais un amour intense ne peux les séparer. Et bien sur Mhairi a réunit tout cela pour nous écrire cette histoire. Mais bien sur cette lecture est faite de pleins de rebondissements pour tenir le lecteur en haleine. Tous les personnages sont aussi attachants les uns les autres, avec leurs histoires et leurs blessures, leur caractère. J’ai beaucoup aimé le personnage de Edie, elle perd tout socialement parlant et dois repartir de zéro dans sa ville natale. J’ai aimé son humour bien à elle, elle se retrouve dans des situations aussi cocasses que drôles. Ses péripéties se lisent avec grand plaisir. On a envie de se lier d’amitié avec elle mais aussi de temps en temps la secouer un peu et lui dire d’arrêter de subir et  de s’imposer un peu plus. Quant à Eliott, un jeune homme charmant. C’est aussi un acteur en vogue. Petit à petit Edie et Eliott se rapproche et finalement Edie se rend compte qu’il n’est pas aussi arrogant qu’il en a l’air. J’ai aimé le fait que le roman ne soit pas axé uniquement sur la romance. Il est aussi une réflexion sur notre société moderne , l’auteur traite des sujets d’actualités avec brio.Les chapitres sont courts ce qui donne du rythme à la lecture. Avec Edie on passe du rire aux larmes, en un rien de temps.

Entre Bridget Jones et sex in the City, Mhairi signe une super comédie romantique so british à dévorer sans modération.

 

Publicités

6 réflexions sur “Pas celle que tu crois, Mhari McFarlane

  1. Holly Goli dit :

    Mhairi McFarlane, c’est mon auteure préférée. J’ai tous ses romans (en anglais et en français pour te dire). Avec elle, c’est ascenseur émotionnel assuré ! Je viens de me l’offrir aujourd’hui (bah oui, pour elle, c’est tout de suite !) alors je m’y plonge dès que possible. Essaie ses autres romans, ils sont chouettes chouettes chouettes 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s