A la place du coeur, Arnaud Catherine

518cmdcgwfl-_sx195_

Résumé:

Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu’une chose : à la fin de l’année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther, sujet de tous ses fantasmes, se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un  » plus si affinités « … Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s’annonce et la perspective obsédante de la  » première fois « .
Sauf que le lendemain, c’est la France qui bascule à son tour : deux terroristes forcent l’entrée du journal  » Charlie Hebdo  » et font onze victimes… A la place du coeur, c’est ça : une semaine, jour après jour, et quasiment heure par heure, à vivre une passion sauvageonne et exaltante ; mais une semaine également rivée sur les écrans à tenter de mesurer l’horreur à l’oeuvre, à tenter de ne pas confondre l’information en flux continu avec un thriller télé de plus.
Comment l’amour (qui, par définition, postule que  » le monde peut bien s’écrouler « ) cohabite-t-il avec la mort en marche ? Comment faire tenir ça dans un seul corps, dans une seule conscience ? Comment respirer à fond le parfum de la fille qu’on aime et comprendre, dans le même temps, que le monde qui nous attend est à terre ?

Ce que j’en ai pensé:

Avant de vous donner mon avis je tiens à remercier Caroline des éditions Robert Laffont pour l’envoi de ce livre.  Dès l’instant où j’ai vu ce livre circuler sur les réseaux sociaux j’ai été intriguée pour le lire. Un livre que j’ai lu en rien de temps. Avec à la place du coeur nous sommes plongés dans une semaine de la vie de Caumes et son quotidien au lendemain des attentats de Charlie Hebdo.

6 janvier 2015, nous rencontrons Caumes, 17 ans, qui fête son anniversaire avec ses amis du lycée Théo, Hakim et puis Esther. Ah Esther c’est LA fille qui plait à notre héros. Alors même s’il rentre légèrement alcoolisé ce soir là il s’en moque elle l’a embrassé. Bientôt il aura son bac et ira vivre à Paris comme son frère l’a fait. Mais le réveil est difficile, légère gueule de bois en retrouvant ses amis ce 7 janvier. Smartphones à la fin,des images, des noms défilent: des hommes ont attaqué le journal de Charlie Hebdo…Caumes construit sa vie et même s’il ne connait pas ce journal il sait que quelque chose de grave vient de se passer. Et puis son ami Hakim d’origine maghrébine, se fait prendre à parti par un groupe de fascistes qui font l’amalgame entre musulmans et terroristes, alors Caumes veut réagir mais comment?

Ce billet n’a pas été facile à écrire, difficile de vous en parler sans vraiment spoiler l’histoire. Ce livre m’a aussi replongé en cette date du 7 janvier où comme pour beaucoup on se souvient de ce que l’on faisait ce jour là. Ce roman parle à la fois d’une histoire d’amour et de mort. Caumes vit sa première expérience sexuelle à l’heure où la France est meurtrit par les attentats. Notre héros se pose des questions essentielles sur ces deux sujets. Comment être amoureux tout en sachant que l’horreur se déroule tout près de nous? Comment gérer ces deux faits contradictoires ? On est au coeur des interrogations, de la douleur et son mal-être d’adolescent. La plume de Arnaud Catherine ne plaira certainement pas à tout le monde, elle est particulière avec un style cru mais authentique. C’est un pari osé et réussi qu’il a fait de traiter un sujet encore bien douloureux sans entré pour autant dans le mélodrame, il utilise des mots justes et percutants. Il nous retrace la réalité de ce qui s’est passé sans apporter aucun jugement. Il pose les questions qu’un adolescent se poserait: comment grandir dans un avenir plus qu’incertain?

C’est un roman poignant, sincère et juste avec des personnages très attachants. L’auteur interroge le lecteur sur les conséquences des attentats. beaucoup de thèmes sont abordés tel que la sexualité, les relations parents /ado, le harcèlement, le racisme, les médias… tous les sujets qui secouent la France depuis quelques années et vu des yeux d’un ado provincial. A la place du coeur est un roman d’actualité sur fond de jeunesse touchée dans son insouciance.  Un livre qui nous fait nous poser des questions et qui fera réagir plus d’une personne.

 

Publicités

4 réflexions sur “A la place du coeur, Arnaud Catherine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s