Love Business, tome 4, Angel Arekin

15230836_386923661650387_917450386575731415_n

Résumé:

Béni Mordret a tout pour plaire : elle est belle, jeune, riche et surtout, ambitieuse. Malgré des relations tendues avec sa richissime famille, cette carriériste a su gravir un à un tous les échelons. Malheureusement, Béni se voit dans l’obligation de retourner à la villa Mordret. Plutôt mourir que de se rendre seule au mariage de sa sœur cadette ! Grâce à l’intervention de Merryn, sa secrétaire, Béni rencontre Jelan, un escort rebelle… tout à fait charmant. Contre une jolie somme d’argent, le jeune homme a pour mission de séduire la haute société le temps d’un week-end. Entre hypocrisie et mépris le plus total, le secret du faux couple sera-t-il percé à jour ? Jelan parviendra-t-il à apprivoiser la jolie Béni ? Car entre eux, peu sûr que le contact reste strictement professionnel…

Ce que j’en ai pensé:

Tout d’abord je tiens à remercier Marie des éditions Nisha pour l’envoi de ce livre. Décidément en ce moment avec cette maison d’édition j’enchaîne les coups de cœur.

On retrouve nos deux héros Jelan et Béni à la fin de la partie de golf  que Béni a gagné et compte bien profiter de ce qu’elle veut.. C’est également la fin du weekend et chacun va devoir retourner à son quotidien. Ce départ de Jelan est une vraie déchirure pour Béni: 48 heures passé à ses côtés et elle sensiblement plus qu’accro à lui. Jelan a également du mal à quitter Béni. Ces deux là sont attirés comme des aimants…

Un tome que j’ai lu d’une traite tant je voulais le fin mot de l’histoire même si la fin me laisse une fois de plus très frustrée, oui Angel tu sais jouer avec nos nerfs aaahhh Tu es cruelle. La tension entre les deux est plus que palpable et Jelan a toujours autant de mal à se retenir: Béni l’obsède totalement et il ne faudrait pas grand chose pour qu’il craque. Le chapitre où nous avons son point de vue est intéressant, on se rend compte que tout comme Béni il veut être avec elle. C’est un personnage que j’adore, il est encore très mystérieux et j’ai vraiment hâte de savoir ce qui le retient vraiment de vivre son histoire avec Béni. Dans ce tome Béni est aussi adorable que détestable. Une fois le retour à la réalité elle n’est plus que l’ombre d’elle même et vraiment exécrable avec tout le monde, elle a du mal à ne plus être aux côtés de Jelan et le fait payer aux autres,une vraie peste mais ce côté têtu et obstinée me plait bien et qu’elle est prête à tout pour obtenir ce qu’lle veut. On remarque aussi son côté sensible. Seule sa meilleure amie Merryn réussit encore à communiquer un peu avec elle. D’ailleurs je suis contente que dans ce tome celle ci soit un peu plus présente. J’ai hâte de savoir si son histoire avec Declan va donner quelque chose et si celui ci va casser sa carapace et rendre une femme heureuse.

Une lecture toujours aussi addictive que j’ai dévoré en rien de temps mais une lecture toujours aussi frustrante quand arrive la fin du tome. Un tome riche en émotions en tout genre: colère, frustration et même sensibilité. Angel joue à merveille avec son lecteur et mon coeur joue aux montagnes russes. J’appréhende la suite de leur histoire, j’ai peur qu’ils se fassent du mal tant ils sont obsédés l’un à l’autre. Angel nous transporte avec brio dans l’univers impitoyable de Béni Mordret et cette saga est véritable coup de cœur.

 

Publicités

Une réflexion sur “Love Business, tome 4, Angel Arekin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s