The air he breathes,Brittainy C. Cherry

the-air-he-breathes-506x800

Résumé:

Tristan et Elizabeth sont voisins, ils n’ont rien en commun Ă  part leur passĂ© douloureux. Elle a choisi de continuer Ă  vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s’extraire du monde. Mais Elizabeth ne l’entend pas de cette façon. Elle sait qu’ils sont tous les deux en miettes et qu’ensemble ils seront plus forts pour affronter leurs fantĂŽmes.
C’est sans compter avec toutes les embĂ»ches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route.
Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues.

Ce que j’en ai pensĂ©:

J’ai achetĂ© ce livre Ă  Bandol au Festival New Roman, d’abord parce que l’auteur Ă©tait en dĂ©dicace et que j’Ă©tais ravie de la rencontrer et ensuite mes copines m’ont dit ah mais oui il faut le lire ce livre est gĂ©nial. AprĂšs quelques semaines oĂč ce livre m’attendait dans ma bibliothĂšque. Lorsque ma copine NoĂ©mie du blog les Chroniques d’Holly m’a proposĂ© de faire une lecture commune de ce livre je n’ai pas hĂ©sitez et en l’espace de 3 jours je le refermais et encore je pense qu’en Ă  peine 2 jours c’Ă©tait bouclĂ©.

Ce livre est juste une pure merveille, un vĂ©ritable coup de cƓur. On se laisse transportĂ© par la plume de Brittainy tant l’histoire est belle. DĂšs les premiĂšres pages et je dirais mĂȘme dĂšs les premiĂšres lignes on est plongĂ©e dans cette histoire aussi bouleversante que saisissante et j’avoue qu’il y a longtemps qu’un livre ne m’avait pas autant touchĂ©.

Un jour la vie de Tristan Cole bascule, il perd sa femme et son fils. Depuis celui ci vit un peu comme un hermite Ă  l’Ă©cart de tous et ne cĂŽtoie presque personne. De son cĂŽtĂ© Elisabeth revient dans sa maison avec sa fille et tente de se reconstruire. Tous les deux ont vĂ©cu un drame qu’ils ont du mal Ă  surmonter. Le destin va faire que ces deux Ăąmes brisĂ©es se rencontrent et finissent par dĂ©couvrir qu’ils sont voisins. Mais comment faire quand d’un cĂŽtĂ© tous les habitants disent Ă  Elisabeth de se mĂ©fier de cet homme et d’un autre nous avons un homme qui ne sait plus vivre. Leurs blessures, leurs Ăąmes meurtries, le manque de l’autre, vont les rapprocher dans cette ville oĂč les commĂ©rages vont bon train concernant leur relation. Mais bien sur ils ne sont pas seuls au monde et les habitants de la petite ville dans laquelle ils vivent vont y mettre leur grain de sel. LĂ , bien entendu, tout s’enraye, d’autant que ceux qui se disent des amis ne le sont pas forcĂ©ment. Et Ă  la dĂ©couverte du comportement de certain amis je me suis dis OhMyGod, sacrĂ© rebondissement. Pour mois, chaque personnage joue un rĂŽle essentiel dans cette reconstruction de deux Ăąmes brisĂ©es qui vont se chercher dans l’obscuritĂ©, se trouver, se tendre la main, s’Ă©garer parfois pour pouvoir retrouver la lumiĂšre. J’ai adorĂ© Tristan, cet homme brisĂ© que l’on a envie de consoler, de prendre dans ses bras et lui dire que tout va s’arranger. Elisabeth est un personnage tout aussi attachant ainsi que sa petite fille Emma que j’ai trouvĂ© trop mignonne surtout quand elle appelle Tristan « Thon ». Elisabeth est une femme battante et une des seules Ă  percevoir dans le regard de Tristan qu’il a les mĂȘme tourments qu’elle. Et puis que dire de Faye la meilleure amie et son franc parler, j’ai adorĂ©, elle m’a fait sourire plus d’une fois. Les personnages sont bien travaillĂ©s et on s’attache mĂȘme aux personnages secondaires que ne sont pas lĂ  uniquement pour mettre en valeur les personnages principaux. L’Ă©criture de l’auteur est fluide et rythmĂ©e. J’ai beaucoup aimĂ© le point de vue Ă  la fois de Elisabeth et de Tristan.Grace Ă  celui ci on est un peu plongĂ© dans son passĂ©.

C’est une romance pas comme les autres, elle vous prend lĂ  comme on dit. Un roman captivant, fort en Ă©motions je suis passĂ©e du rire aux larmes, envoĂ»tant qui pour moi fut un Ă©norme coup de cƓur. Une trĂšs belle histoire d’amour qui sort de l’ordinaire, car ce n’est pas seulement de l’amour entre un homme et une femme, mais aussi l’amour d’un enfant, d’un chien et des rĂȘves Ă  poursuivre. J’ai refermĂ© ce livre avec les larmes qui coulaient toutes seules sur mon visage.

Publicités

8 réflexions sur “The air he breathes,Brittainy C. Cherry

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion / Changer )

Connexion Ă  %s