Bastard, JL Perry

couv big boy1

Résumé:

Carter et Indiana se détestent. Depuis qu’il a emménagé à côté de chez elle, le bad boy fait vivre un enfer à sa voisine, qui le lui rend bien. Mais, derrière ces disputes, les deux voisins sentent bien qu’il y a quelque chose d’autre. Sous l’agressivité de Carter, on devine beaucoup de souffrance. Abandonné par son père, le jeune homme se considère comme un « bâtard », indigne de l’affection des autres. Alors quand Indiana surgit dans sa vie, il repousse ses sentiments et l’idée même d’une relation. De son côté, Indiana est douce et optimiste. Et dans les yeux du séduisant Carter, elle a vu quelqu’un d’autre que l’odieux voisin. Quelqu’un qui l’attire irrésistiblement. Elle est prête à tout pour faire tomber ses défenses. Et découvrir si Carter n’est effectivement qu’un « bâtard »…

Ce que j’en ai pensé:

Je remercie Maryline de Eden Collection pour l’envoi de ce service presse.

Dans ce roman nous faisons la connaissance de Carter Reynolds qui a été rejeté par son père et sa mère. Il est né hors mariage et il se considère comme un bâtard depuis que son grand père l’a rejeté et insulté. et personne ne va l’aimer.Sa maman a refait sa vie et qu’il s’apprête à déménager chez son nouveau beau père. Il fait la connaissance de sa nouvelle voisine, Indiana Montgomery et ne va pas hésiter à lui en faire voir de toutes les couleurs. Elle  l’attire autant qu’elle  l’énerve.Mais derrière leurs joutes verbales et les disputes on se rend compte qu’il y a bien plus que cela entre nos deux héros…

On se laisse complètement embarqué dans l’histoire de Carter et Indiana, lui le bad boys, elle la fille timide. Dans la première partie du livre, ils se cherchent, se détestent et s’aiment à la fois.  Carter est un personnage plein de rancœurs et d’amertume. Il est prétentieux et vulgaire, Il rejette toute forme de sentiments. Mais sous cette carapace se cache un homme au cœur tendre qui s’est mit des barrières pour se protéger. Certains événements de son enfance en font qu’il est comme çà aujourd’hui. Et lorsqu’Indiana lui fait ressentir des choses qu’il s’était promis de ne jamais ressentir pour qui que ce soit, il devient encore plus odieux. Mais au fil des pages, justement grâce à Indiana le vrai Carter va se révéler. Indiana est une jeune fille pleine de fougue, qui ne se laisse pas impressionnée par Carter et qui rentre dans son jeu. Elle est douce et amicale. Dans la deuxième partie, on les retrouve grandis, plus matures et réfléchis. Carter est plus calme et accepte enfin d’aimer et d’être aimer.  Indiana va vivre des moments difficiles et Carter sera d’un très grand soutien pour elle. Les émotions sont bien décrites et l’alternance de point de vue des personnages apportent un vrai plus à l’histoire, on apprend à cerner un peu plus nos héros. L’auteur jour avec nos nerfs et je me suis cru plusieurs fois dans les montagnes russes.On est pris dans le tourbillon qu’elle décrit et qu’elle fait vivre à nos héros. On espère et on retient son souffle en découvrant leur histoire.

Une histoire addictive, qui se déroule sur plusieurs années et qui nous permet de voir l’évolution des personnages. Carter et Indiana forment un très beau couple, très sexy et avec beaucoup de personnalité.Une écriture fraîche et addictive, les pages se tournent toutes seules. Une très jolie découverte pour cette auteure australienne qui à mon avis n’a pas fini de nous régaler avec ses textes.

Publicités

Une réflexion sur “Bastard, JL Perry

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s