nos baisers sous la neige, Karen Swan

51ovnyfkul-_sx195_

Résumé: 

De rebondissements rapides en coups de coeur romantiques, le parfait roman d’hiver à savourer au coin du feu… ou à offrir !À Londres, la neige tombe sans discontinuer à l’approche de Noël, mais Allegra Fisher n’a pas une seconde pour jeter un regard sur la City. Elle vient y négocier le plus gros contrat de sa carrière et ne peut se permettre le moindre faux-pas. Alors quand elle rencontre le séduisant Sam Kemp, elle ne peut pas non plus se laisser distraire. D’autant que Sam est le nouveau venu dans l’entreprise qui risque bien de lui ravir ses clients. Hors de question ! Allegra se lance dans la compétition avec lui, quand le coup de fil d’un policier suisse lui apprend qu’on a retrouvé le corps d’une personne de sa famille, emprisonné depuis plusieurs décennies dans les glaces. Une grand-mère dont elle n’avait jamais entendu parler. Une découverte qui va changer sa vie…Le Style Un style très fluide et un rythme enjoué pour conter les aventures d’une héroïne moderne, entre les Alpes suisses, Londres et New York.

Ce que j’en ai pensé: 

Tout d’abord je remercie Fanny des éditions Prisma pour l’envoi de ce livre. Ce livre est un pavé, oui plus de 500 pages mais j’avoue qu’il se lit vraiment bien. Je n’ai pas pu le lire d’une seule traite mais si j’avais eu l’occasion je pense que j’aurais fait tant l’histoire est haletante et captivante. Seul petit bémol, le roman à la 3ème personne qui m’a un peu perturbé au début mais assez vite oublié par la suite.

Nous sommes immergés dans un Londres illuminé et décoré pour les fêtes, mais pas seulement, nos héros nous emmène à New york, en Suisse en passant par Paris. Une londonienne Allegra Fisher, carriériste et qui dort quasiment tous les jours dans son bureau. C’est une véritable femme d’affaires, qui évolue dans un monde d’hommes et qui souvent doit faire ses preuves pour être prise au sérieux et encore plus lorsque le gros client chinois, un peu de la vieille école qui ne veut pas traiter avec une femme. Elle se retrouve en compétition pour cegros contrat important avec un américain séduisant et ambitieux , Sam Kemp….En parallèle de sa vie professionnelle qui lui pose quelques problèmes, elle se retrouve confronter à son passé qui refait surface. Allegra se retrouve à partir à Zermatt en Suisse avec sa sœur Isobel sur les traces d’une grand mère décédée qu’elles n’ont pas connu. Sur place elle se retrouvera confronter à Sam Kemp et à Zhou, le fils d’un de leur plus gros client…

Je vous avoue que je m’attendais pas du tout  à ce genre de roman. Je pensais plus à une belle romance mais c’était sans compter sur tous les rebondissements que l’auteur met sur notre route.L’histoire devient vite très prenante et l’on a qu’une envie c’est de voir où l’auteur va nous emmener. Tout comme Allegra, on se retrouve à suivre les aléas de sa vie tout en essayant de démêler ces intrigues. Ce roman est une véritable surprise, il mêle à la fois histoire d’amour, une quête familiale mais aussi les manigances dans ce monde de requin qu’est la finance. Mensonges et manipulations sont parfois au centre de l’intrigue. Concernant les personnages ils sont tous aussi remarquables les uns les autres. J’ai adoré le personnage d’Allegra, une femme de tempérament, qui s’est ce qu’elle veut et qui ne se laisse pas démonter dans son travail, surtout qu’elle évolue dans un milieu d’homme donc il fait savoir être blinder pour affronter certaines situations. La femme d’affaire est très différente de la femme qu’elle est dans la vie privée, avec des réactions bien distinctes, presque cloisonnées. Mais au fil des pages et des événements, on voit ces deux aspects se fondre peu à peu pour laisser place à une jeune femme plus équilibrée. Avec son séjour en Suisse je l’ai trouvé changé et ce court séjour lui a fait du bien. Elle lâche prise et j’avoue je préfère cette Allegra. Elle se rend compte de l’importance de la famille. Elle a une  belle relation avec sa sœur,elles sont différentes mais si complices en même temps. Isobel a ce côté foufou que j’adore et qui fait pétiller l’histoire. J’ai  beaucoup aimé la façon dont Karen Swan décrit la relation entre les deux sœurs, avec beaucoup d’humour et d’émotion, un des points forts du roman.Ce cher Sam Kemp aussi séduisant que mystérieux mais c’est un personnage que j’ai apprécié au fil des pages. J’ai beaucoup aimé l’affrontement concernant le travail avec Allegra, elle lui tient tête et j’adore. Zhou et Massi sont deux personnages secondaires mais qui sont très important également dans toute cette histoire. Je voulais également parler de la maman de Isobel et Allegra, malade et atteinte de Alzheimer et qui par moment m’a ému.

Ce roman est tendre, touchant et surprenant, c’est plein de rebondissements et l’on ne s’ennuie pas une seconde. On prend beaucoup de plaisir a le lire et même si le temps de ces derniers jours ne s’y prêtait pas forcément nous sommes toujours en hiver mais avec un beau soleil dehors et plus vraiment de neige sur les sommets mais je l’ai lu devant la cheminée avec un bon thé bien chaud. Je m’attendais à une simple romance mais au final nous sommes dans une manigance familiale et financière. Ce roman est parfait pour s’évader.

Publicités

3 réflexions sur “nos baisers sous la neige, Karen Swan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s