Si loin des siens, Tamara McKinley

téléchargement.jpg

Résumé:

Septembre 1940. Polly Brown a accepté un poste d’infirmière à l’hôpital Cliffehaven, sur la côte Sud de l’Angleterre, afin de se rapprocher de Jack, son mari, grièvement blessé au front. Elle a dû se séparer d’Alice, sa fillette de 5 ans, envoyée au Canada pour fuir l’Europe en guerre.
À Cliffehaven, Polly emménage à la Pension du Bord de Mer, tenue par les époux Reilly. Là, elle y fait la connaissance de Danuta, une jeune Polonaise qui a perdu toute sa famille au début de la guerre.
Les deux femmes se serrent les coudes. En effet, bien que Polly soit une soignante qualifiée, l’infirmière en chef de l’hôpital refuse de lui accorder sa confiance et la traite comme une bonne à tout faire.
Au moment où Polly commence à se résoudre que Jack ne survivra peut-être pas à ses blessures, un télégramme parvient à la Pension. Un U-boat allemand a torpillé le bateau dans lequel se trouvait Alice…

Un ptit mot sur le livre:

Tout d’abord je remercie les éditions l’Archipel et LP Conseil pour l’envoi de ce livre. Une nouvelle fois j’ai succomber au charme de la plume de Tamara McKinley. Elle a vraiment ce je ne sais quoi qui nous embarque complètement dans l’histoire. Après « Et le ciel sera bleu », voici un nouveau volet de cette saga qui se déroule en Angleterre durant la Seconde Guerre Mondiale dans une pension de famille. Le principe de cette saga : chaque tome met en lumière une résidente de la Pension du Bord de mer. Le personnage s’éclipse ensuite pour laisser la place à un autre.

Dans ce volet on suit ici les aventures  Polly et c’est avec plaisir que j’ai retrouvé des personnages auxquels je m’étais attaché ainsi que la pension du Bord de mer et ses occupants. Si on retrouve les personnages secondaires présents dans le volet précédent, d’autres personnages sont mis en avant. Ils ont tous leurs secrets et leur lot de souffrance à porter, mais ils sont bienveillants et s’entraident les uns les autres. Si le contexte et l’histoire sont dramatiques, la plume de Tamara McKinley réussit à le rendre plus optimiste. Polly est une femme, qui malgré les épreuves,reste courageuse mais surtout très entourée. Elle a laissé sa fille Alice, avec ses parents, pour partir au Quebec rejoindre sa sœur. Elle est attachante et trouve en elle la force en elle la force pour avancer, pour les siens. Cette pension du Bord de Mer et sa petite bourgade sont si pittoresques, si accueillantes que d’emblée, on s’y sent presque comme à la maison ! Peggy Reilly est si humaine, si bienveillante que ce n’est pas seulement un refuge qu’on l’on trouve à Cliffehaven mais une famille.

Une année est passée depuis le roman et le ciel sera bleu, nous sommes en 1940 à la pension du bord de mer. On en apprend sur le quotidien des gens pendant la guerre: les attaques aériennes ou encore le manque de nourriture. Dans cette pension toute génération se croise et des liens se tissent. Ce que j’aime par dessus tout c’est comment l’auteur met les femmes de cette saga en avant. Que se soit leur rêves, leurs fragilités ou encore leurs forces. Comment, en arrière du front, mais en temps de guerre elles ont survécus. J’avoue que ce tome est un peu plus sombre que le premier et souvent j’ai eu les larmes qui coulaient sans vraiment m’en rendre compte. Mais malgré tout ce contexte dramatique (la vie en période de guerre était vraiment dur) il y a toujours une petite trace de bonheur à la Pension du Bord de mer, et ça met du baume au cœur.

Et pour conclure:

Ce roman est juste une nouvelle fois merveilleux. Aussi poignant qu’émouvant, il se dévore. La plume de l’auteur est toujours aussi addictive et ce texte est rempli d’humanité et d’entraide en cette période de guerre. C »est un roman touchant. J’ai eu beaucoup  d’empathie pour Polly, avec l’impression de vivre  les épreuves avec elle. Ce roman peut se lire même si vous n’avez pas lu le premier volet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s