La petite princesse de papa, Cathy Glass

9782352879701-001-g-220x358

Résumé:

Cathy, mère d’accueil expérimentée et dévouée, se voit confier la petite Beth, 7 ans, car son papa Derek, avec qui elle vit seule, vient d’être hospitalisé. À certains détails troublants que lui livre la fillette, Cathy soupçonne bien vite une relation étrange entre le père et son enfant. Un lien si exclusif que même la compagne de Derek a fui… Cathy découvre alors l’horreur. Comment s’y prendre pour permettre à la petite fille de retrouver sourire et joie de vivre ?

Un ptit mot sur le livre:

Tout d’abord je remercie Camille de LP Conseils pour l’envoi de ce service presse. J’avoue que ce genre de roman est toujours très dur à lire tant l’histoire est poignante. Lorsque je lis ce genre de livre je sors de ma zone de confort et de mes romances mais j’avoue que de temps en temps j’aime ces histoires.

Comme dans ses autres livres, Cathy Glass témoigne de ses expériences avec les enfants qu’elle reçoit en tant que mère d’accueil. Elle nous raconte dans ce livre l’histoire d’une petite fille, Beth, 7 ans, victime d’inceste symbolique. On découvre également sa propre vie de famille à elle. Il n’est pas toujours facile de gérer le placement d’un enfant quand on a des enfants et un mari absent quasiment toute la semaine. Le père de Beth est hospitalisé pour dépression et elle se retrouve en famille d’accueil. C’est une enfant facile, ne posant aucun problème, mais à certains détails troublants que lui livre la fillette, elle soupçonne très vite une relation malsaine entre le père et son enfant, un lien si exclusif que la compagne de Derek l’a quitté… Face à la situation, Cathy a fait preuve d’une grande dignité et d’une grande maîtrise d’elle-même.On y apprend beaucoup sur l’accueil d’un enfant en famille d’accueil. Beaucoup de points que peut de gens connaissent. Cathy, comme toujours généreuse et maternelle, saura accompagner Beth dans les bouleversements qu’elle va vivre.

« Accueillir un enfant qui ne peut pas vivre avec sa famille naturelle, c’est lui donner une vie de famille aussi normale que possible. Certains enfants ont terriblement souffert, et vous vous trouvez souvent en train de pleurer avec eux. Mais, s’ils vous quittent en ayant un tant soit peu retrouvé le sourire et la joie de vivre, alors la satisfaction est énorme. » Cathy Glass

Et pour conclure:

C’est un billet plus court que certains mais il est difficile de trop en raconter sans spoiler l’histoire. C’est un témoignage poignant qui met en avant pas mal de sujet de discussions malheureusement est basée sur des réalités. Un livre qui se lit très facilement, qui est fort en émotions, une histoire émouvante et qui m’ont donné envie de lire les autres livres de l’auteur. C’est  une tranche de vie d’un enfant, une tranche de sa vie à elle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s