A durée déterminée, Samantha Bailly

513seDA7I6L._SX347_BO1,204,203,200_.jpg

Résumé:

Pyxis ! Une entreprise novatrice, audacieuse, dynamique, pilier du marché du divertissement. Le rêve de tout jeune diplômé… du moins en apparence.
D’un côté, il y a Ophélie, ancienne stagiaire en communication, rompue aux lois de l’entreprise et bien décidée à mériter enfin le graal de sa génération : le CDI. De l’autre, il y a Samuel, brillant chercheur en informatique, abattu par la dépression avant d’avoir pu terminer sa thèse. L’une est familière de Pyxis ; l’autre ne connaît rien à cet univers. Tous deux mettent tous leurs espoirs dans ce CDD, sans savoir s’il tiendra ses promesses…
Au travers de ces deux personnages, c’est le portrait de toute une génération qui se dessine parfois cruel et parfois tendre, mais toujours d une sincérité réjouissante.

Un ptit mot sur le livre:

Tout d’abord je remercie Antoinette des éditions JC Lattès pour l’envoi de ce livre, mais aussi Samantha pour la petite dédicace. C’est la première fois que je lisais Samantha et j’ai juste adoré sa plume. Je n’ai pas lu les stagiaires mais cela n’a en rien gêné ma lecture mais j’ai du coup très envie de le découvrir.

Ici nous rencontrons Ophélie, 23, jeune provinciale ayant quitté sa Bretagne, famille et petit ami  pour tenter sa chance à Paris. D’abord stagiaire chez Pyxis, une entreprise spécialisée dans le manga, elle se retrouve à signer un CDD. Bien évidemment comme tout jeune travailleur français, elle n’a qu’un seul objectif : le CDI. Elle va bien sur tout mettre en oeuvre pour arriver à ses fins… En parallèle nous découvrons Samuel, 29 ans,qui se retrouve à être embaucher également chez Pyxis en tant qu’informaticien. Contrairement à Ophélie, il se retrouve ici suite à une dépression à cause de sa thèse. Il n’a jamais réussi à la terminer. Il ne sent pas à sa place dans ce monde lui, c’est la recherche qu’il aime. Ce travail va lui permettre de retrouver un peu une vie sociale, une petite bouffée d’air dans sa vie pas très rose et puis au contact d’Ophélie et de leur rendez vous hebdomadaire il va reprendre peu à peu l’envie de poursuivre sa thèse.

Tout au long du roman, nous alternons entre le point de vue de Samuel et de Ophélie, ce qui nous permets de mieux les comprendre et s’attacher à eux. Mais ils apportent un regard alternatif et un portrait tout en nuances de l’univers de Pyxis. Samuel, est assez timide, plutôt introverti comme homme. Il a un peu perdu sa confiance en lui entre sa dépression et le départ de sa petite amie Tove. Il ne se sent pas vraiment à sa place dans cette entreprise. Il est un personnage extrêmement touchant dans sa quête de perfection. Le sujet de la dépression est bien traité, sans pathos ni drama mais plutôt tout en justesse.  J’ai adoré la personnalité d’Ophélie, un petit bout de femme qui n’a pas confiance en elle, qui est dans un appartement qui ne lui plait pas… mais qui tente de faire son travail au mieux pour atteindre le graal du CDI aux côtés d’une chef Caroline pas toujours très sympa. Décrocher un CDI mais à quel prix? Abandonner ses amis stagiaires pour avoir l’air plus professionnel ? Rester plus tard au bureau ? Se rendre disponible à toute heure ? C’est un personnage qui m’a beaucoup touché. À travers ses rencontres, ses mésaventures, des discussions volées entre deux portes, nous découvrons le monde de l’entreprise dans toute sa complexité : les attentes, les non-dits, le jeu social qui se déploie bien au-delà des compétences de travail de chacun.

Tous les personnages de ce roman sont attachants, Samuel, Ophélie, Hugues le meilleur ami de Ophélie, James du marketing, Alix à l’édito, ou encore Caroline. Sous sa carapace de femme forte, directrice de la communication, se cache une femme vulnérable. J’avoue que c’es un personnage que j’ai beaucoup aimé. Chacun apporte son petit plus à l’histoire.

Ce roman, à durée déterminée n’est pas seulement un portrait de l’entreprise d’aujourd’hui. C’est aussi le portrait d’une jeunesse contemporaine, dans une société où décrocher un CDI est un rêve et l’emploi salarié la norme, dans un contexte de chômage élevé où les entreprises dictent leurs termes à des employés ravis d’avoir le privilège de décrocher un emploi. On peut se retrouver très facilement dans ce livre, on est tous à un moment donné passé par là et je pense que certains y sont encore. Samantha nous montre que le monde de l’entreprise n’est pas évident, qu’il faut trouver sa place que se soit en tant que stagiaires ou lorsque que l’on est en CDD. C’est le reflet parfait de notre société d’aujourd’hui. Le monde de l’entreprise et notamment de la communication et des entreprises à l’image jeune et cool est particulièrement bien représenté. Si certaines situations ou personnages sont parfois un peu caricaturaux, c’est pour mieux mettre le doigt là où ça fait mal.

Et pour conclure:

J’ai adoré ce roman, un joli coup de cœur. On est transporté dans cette entreprise par la plume de Samantha et il est très difficile de les quitter. la plume de l’auteur est légère, simple et délicate, toute en finesse, qui fait que le texte se dévore comme une petite douceur. Ces personnages sont très attachants. L’auteur a su retranscrire avec beaucoup de justesse cette période de la vie de jeunes adultes, le monde de travail, l’évolution des relations humaines dans laquelle on peut se retrouver. C’est un bon roman feel-good, qui fait du bien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s