Coco’S Book Club, la sélection du mois de mai 

Nous voilà déjà au mois de mai. Et pour ce mois j’avais envie de vous proposer une sélection Chick Lit. Je me dis que c’est le genre de lecture parfaite pour les beaux jours, même si pour certaines c’est plus une lecture de l’été. Et puis par les temps qui courent un peu de douceur ne fera pas de mal. N’hésitez pas à nous rejoindre sur la page du groupe si vous avez envie. Evidemment quand on parle de chick lit, on pense forcément à Sophie Kinsella. Mais je suis sûr que vous les avez lu. Vous pouvez voter sur la page du groupe dès aujourd’hui jsuqu’au 1er mai. J’espère que cette petite sélection vous conviendra et vous fera passer un bon moment.

51KyiuIjGPL._SX195_ « C’est plus qu’une librairie, c’est une partie de ton histoire. Elle a survécu à la guerre et tout le monde, de Virginia Woolf à Marilyn Monroe en passant par les Beatles, en a franchi le seuil. Mais elle fait aussi partie de mon histoire. C’est le seul foyer que j’aie connu. Elle ne rapporte peut-être plus d’argent, mais elle a été prospère, autrefois, et elle le sera de nouveau. »

Amoureuse des livres depuis toujours, Posy travaille dans une vieille librairie londonienne et passe son temps à lire des romans d’amour. À la mort de l’excentrique propriétaire des lieux, elle hérite de cette institution qui périclite à vue d’oeil. Posy remue ciel et terre pour éviter la faillite et fonder la librairie de ses rêves, spécialisée dans les romans d’amour, Au bonheur des tendres. Mais Sebastian, le petit-fils de la défunte propriétaire – et accessoirement le plus grossier des Londoniens – est bien décidé à faire de sa vie un enfer : ses goûts littéraires et ses intérêts sont opposés aux siens. Alors que Posy se démène pour sauver la librairie, elle tombe bien malgré elle sous le charme de son ennemi juré…

CVT_Ou-tu-iras-jirai_3321.jpg Isabelle a 32 ans, un chihuahua nain prénommé Woody-Allen et une carrière d’actrice comparable à celle du Titanic : prometteuse en théorie, catastrophique en pratique.
Le jour où elle refuse la demande en mariage de l’homme qu’elle aime, sous prétexte qu’elle ne veut pas d’enfant, elle se retrouve à la rue, avec pour toute fortune vingt-quatre euros sur son compte en banque. Elle est alors forcée d’accepter le seul travail qu’on lui propose : utiliser ses talents de comédienne pour séduire Jan Kozlowski, un jeune veuf sur le point de se remarier.
La voilà donc partie en Italie, dans la maison de vacances de la richissime et déjantée famille Kozlowski. Seule ombre aux deux semaines de dolce vita qui se profilent : pour exécuter en toute discrétion sa mission « séduction », Isabelle devra jouer le rôle de l’irréprochable nanny anglaise de Nicolas, 8 ans, qui n’a pas prononcé un seul mot depuis la mort de sa mère cinq ans plus tôt. Isabelle est bien loin d’imaginer à quel point cette rencontre improbable avec ce petit garçon blessé par la vie va bouleverser sa vision du monde.

Tu-peux-toujours-courir_c1-372x600 Chanteuse dans un bistro, Alice commence à trouver sa vie un peu monotone quand on lui propose d’intégrer un groupe se produisant dans des soirées privées. Sur le plan affectif, le meilleur reste à venir.Maud vit en colocation, travaille dans une salle de gym et rêve de l’amour avec un grand A. Elle a du caractère et sait ce qu’elle veut mais, côté cœur, elle a tendance à baisser la garde trop vite et se trouve souvent prise au dépourvu.Entre deux cinq-à-sept, nos héroïnes courent après le bonheur. Une quête qui affecte leur rapport aux hommes, trame de fond de cette fenêtre ouverte sur leur quotidien tantôt rocambolesque, tantôt douloureux, mais jamais dénué d’humour et d’autodérision.

51DQDcRQezL._SX210_.jpg Dahlia Arditi est attachée de presse dans une grande agence parisienne de relations publiques. Sa vie aurait pu être une longue suite de soirées glamour si la très chic et très ambitieuse directrice, Chloé de Lignan, ne jouait pas les trouble-fête. Slalomant entre les peaux de bananes, Dahlia doit gérer seule le défilé haute couture d’un génie de la mode et composer avec une vie affective pour le moins agitée : l’homme dont elle est tombée amoureuse a disparu depuis six mois, ses parents traversent une crise existentielle et sa sœur, sa confidente, est vampirisée par un mari hypocondriaque.
Heureusement, quand tout va mal, Dahlia a sa « Liste ». Celle de tous ses amoureux potentiels.
Car Dahlia allume, mais elle n’éteint pas…

 

Publicités

6 réflexions sur “Coco’S Book Club, la sélection du mois de mai 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s