La petite herboristerie de Montmartre, Donatella Rizzati

Capture d’écran 2017-04-06 à 11.48.51.png

Résumé:

C’est un nouveau livre lu dans le cadre des Lectrices Charleston. J’avoue que rien qu’en lisant le titre je savais que ce livre allait me plaire. Ce fut le cas. On se laisse transporter par la plume de l’auteur. Et puis le fait de savoir que ce roman se passe à Paris, aaahh je suis conquise, parce que I love Paris. Je trouve que c’est l’une des villes les plus romantiques du monde. 

« Vous avez un remède contre l’échec?Une tisane pour faire passer la douleur de l’abandon? »

un ptit mot sur le livre:

Nous rencontrons Viola,qui a étudié la naturopathie à Paris. Après la mort de son mari,Michel,elle quitte Rome et retourne vivre à Paris. Elle retrouve Gisèle qu’elle a connu il y a quelques années. Gisèle propose à Viola de travailler avec elle dans son herboristerie. Elle l’a prend sous son aile, elle a toujours été là pour Viola, trouve les bons mots aux bons moments. C’est une peu comme une grand mère pour Viola. « essaye de le dépasser et d’accepter ce vide ». Que se soit Viola ou Gisèle, elles tiennent la  petite boutique avec passion. Elles vendent des remèdes naturels à base de plantes. Il règne quelque chose de magique dans cette boutique,comme si le temps semble rester immobile. Entourée de Gisèle,sage et maternelle, Viola commence sa nouvelle vie.

Au cours de ce roman on suit donc le quotidien de Viola qui essaye de se reconstruire, loin de son chez elle Rome,là où elle a laissé des souvenirs douloureux. Un roman découper en trois partie, avec dans la première le retour de Viola à Paris puis dans une seconde où elle rentre à Rome pour tourner la page, une lettre de Michel lui fait prendre conscience que la vie continue puis une troisième partie où Viola commence vraiment à vivre de son métier de naturopathe puis elle propose d’offrir des conseils iridologie, une discipline ancienne et pratiquée par son ex – mari, qui, à partir de la physiologie des yeux, une enquête approfondie dans  » individuel pour révéler la personnalité. C’est entourée de ses amis qu’elle commence à entrevoir qu’un après Michel est possible.

J’avoue que par moment le personnage de Viola m’a légèrement agacé, j’avais envie de la booster un peu. Mais au fur et à mesure on se rend compte de ce qu’elle a vécu. J’ai été touché par son histoire, que se soit avec Michel qu’on découvre à travers les flashbacks. Sa rencontre avec Gisèle, une deuxième maman pour elle, qui n’hésite pas à lui dire ce qu’elle pense pour la faire réagir. La belle amitié que Viola a pour Camille,qui à son tour l’a prend sous son aile. Dans un bistrot curieux, elle rencontre le jeune Romain, un barman présomptueux et mystérieux.Ce mystère qu’il cache lui donne un charme fou. J’ai adoré leur rencontre et leur façon de se lancer des piques. Plusieurs fois je me suis demandée ce qu’il cachait derrière tous ses secrets. Il est toujours entouré d’une foule de jeunes filles  plutôt charmante ce qui a le don d’agacé Viola mais qui ne l’avouera pas. Leur histoire, presque maîtrisé émerge, se mêlant dans les lieux qui nous emmène dans un Paris que j’aime tant. Entre eux c’est un échange continu de chamailleries et de malentendus. Ce n’est pas toujours facile de redonner confiance, mais Romain y parvient petit à petit.Viola est une femme profondément blessée par la vie. Elle a perdu sa sérénité et tente malgré ses doutes de se reconstruire petit à petit. En essayant de regarder les autres, Viola, jeune femme timide et parfois maladroite semble finalement capable de faire la lumière sur elle même.

Et pour conclure:

C’est un roman feel-good qui fait du bien. J’ai vraiment aimé l’histoire de Viola. C’est un livre que j’ai beaucoup aimé et que j’ai trouvé beau. On se laisse embarqué par la plume de l’auteur qui nous emmène dans les rues de Paris, dans les senteurs de cette herboristerie. Un roman qui donne envie de se plonger un peu plus dans la naturopathie. J’ai adoré les petits conseils bien être qui accompagnent la lecture. Je l’ai trouvé très instructif, j’ai aimé apprendre des remèdes associants des plantes ou des produits naturels. Donatella Rizzati a écrit une histoire chaude et douce comme une tisane, sage et rafraîchissante comme un massage. Une histoire de femmes qui trouvent le courage d’écouter les sentiments les plus authentiques et recommencer à vivre avec enthousiasme et confiance. C’est plus qu’un roman, c’est une belle leçon de vie, de bien être.

LC-2017-200x200

Pour le commander c’est par ici:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s