A la place du coeur, Arnaud Cathrine

9782221200483.jpg

Résumé:

« La fin de l’année 2015 arrive à grands pas. Je me suis souvent demandé ces derniers mois : j’ai quoi à la place du coeur ? À la place du coeur, j’ai toi. »
Cette saison est celle de l’éprouvant retour de Caumes à la vie. Il est raconté par son cousin, Niels, depuis la côte Atlantique : tout un été à tenter de sortir Caumes de sa torpeur muette et rageuse. Puis c’est Esther qui prend la parole : elle dont Caumes s’est peu à peu éloigné ; elle dont l’amour ne lâche pas ; elle qui, faute de pouvoir tourner la page, s’est persuadée qu’un après était possible dans ses bras. Mais ces jeunes adultes sont aussi les enfants de novembre, les enfants du Bataclan, du Carillon, du Petit Cambodge. La vie n’a pas fini d’être mise à l’épreuve. La vie n’a pas fini d’être à réinventer.

Un ptit mot sur le livre:

Tout d’abord je remercie Caroline des éditions Robert Laffont pour l’envoi de ce roman. J’ai lu ce livre il y a un petit moment mais honte à moi je ne l’avais pas chroniquer. Oups désolée Caroline. J’avais beaucoup aimé la saison 1. L’ auteur parvient à nous rendre les personnages très sympathiques. J’ai bien sûr eu les larmes aux yeux . J’attends déjà avec impatience la saison 3 pour voir comment nos héros auront encore évolué. J’ai vraiment adoré ce mélange finement dosé entre langage parlé et parfois vulgaires. Des  tournures de phrases très soutenues, poétiques. D’une justesse incroyable, l’auteur tape en plein dans notre cœur et nous arrache rires, larmes et rage avec l’effet d’une vague.

Niels ne comprend pas pourquoi son cousin Caumes peine à renouer avec tous leurs rituels estivaux. Il ignore encore que ce dernier a été fortement marqué par une tragédie et qu’il se saborde consciencieusement à tous points de vue. Niels est un personnage intéressant dans le roman. Lui qui a vécu loin des attentats et du traumatisme de Caumes, il ne comprend pas pourquoi son cousin a autant changé…
Dans ce deuxième opus, Esther prend à son tour la parole. Esther qui comprend la douleur de son amoureux mais pas pourquoi il la rejette systématiquement… Caumes, Esther,Niels se débattent pour creuser un chemin au milieu de ces mois plombés,ces semaines en enfer,à travers la perte, à travers ces bonheurs fulgurants des corps et des esprits fiévreux qui se cherchent et se trouvent. Tous grandissent sous nos yeux. Les ados ont grandi, le bac est derrière eux, ils vont tous poursuivre leurs études à Paris et tenter de se frayer un chemin vers l’avenir. Mais les attentats de novembre 2016 vont bientôt les rattraper et les confronter une nouvelle fois à l’horreur…

Et pour conclure:

Une suite toujours plus surprenante et plus émouvante de l’histoire de ces jeunes adultes: Caumes, Esther, Niels et d’autres, éprouvés par les événements liés aux multiples attentats de l’année 2015. Magnifique roman de vie et d’écriture. Avec beaucoup de grâce et de subtilités, sans mélodrame et sans exagérer, l’auteur parvient encore après le tome 1 à nous émouvoir avec des récits de vie, d’amitié formidables, de séparation, de déchirure. L’écriture d’Arnaud Cathrine fait toute la force de ce roman. A travers ses mots justes, forts, poignants, violents et parfois bien assez crus, il donne une fois encore la parole à cette jeunesse, cette génération perdue qui ne sait plus si elle doit se calfeutrer ou continuer à vivre malgré tout. Un deuxième opus à la hauteur de mes espérances. Merci Monsieur Cathrine 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s