Les filles des autres, Amy Gentry

51aY038QhHL._SX195_

Résumé:

ÊTES-VOUS BIEN CERTAINE DE CONNAÎTRE VOTRE FILLE ?
D’AILLEURS, EST-CE VRAIMENT LA VÔTRE ?

À 13 ans, Julie Whitaker a été kidnappée dans sa chambre au beau milieu de la nuit, sous les yeux de sa petite soeur. Dévastée, la famille a réussi à rester soudée, oscillant entre espoir, colère et détresse. Or, un soir, huit ans plus tard, voilà qu’une jeune femme pâle et amaigrie se présente à la porte : c’est Julie.
Passé la surprise et l’émotion, tout le monde voudrait se réjouir et rattraper enfin le temps perdu. Mais Anna, la mère, est très vite assaillie de doutes. Aussi, lorsqu’un ex-inspecteur la contacte, elle se lance dans une tortueuse recherche de la vérité – n’osant s’avouer combien elle aimerait que cette jeune fille soit réellement la sienne…

Un ptit mot sur le livre:

Je remercie Caroline des éditions Robert Laffont pour l’envoi de ce roman. Un roman suspens qui me change de mes romances et pour le coup je peux vous dire que j’ai bien aimé. Je ne lirai pas que ce genre de roman mais une fois de temps en temps c’est bien.

La famille Whitaker avait tout pour vivre tranquillement : le mari, Tom, la maman, Anna, et leurs deux filles, Jane et Julie. Mais tout bascule lorsque Julie, 13 ans, disparaît de son cocon familial et qui réapparaît 8 ans plus tard à la porte de sa maison. Drame qui se déroule au sein même de la maison et dont le seul témoin est Jane, alors âgée de dix ans. Si Jane et son père se réjouissent sans arrière-pensée, Anna, sa mère, ne peut s’empêcher de penser que quelque chose ne va pas…. Est-ce vraiment Julie, ou une personne bien déterminée à profiter de la faiblesse de cette famille ?Que s’est t-il passé ? Que cache cette fille sur le seuil?

Voilà le décors est planté. Dès les premières pages on est embarqué dans cette histoire. L’auteur parvient à d’écrire la scène avec beaucoup de réalisme, en nous faisant passer par de multiples émotions telles que la peur, mais aussi l’incompréhension de cette nature humaine. Beaucoup de questions se bousculent dans notre esprit, et les réponses arrivent très lentement. le suspense est très fort et nous tient en haleine jusqu’à la fin. Et c’est là que ce roman se démarque des autres. Via une construction qui échappe à toute chronologie, nous voici embarqués dans une histoire rocambolesque dont il est difficile de faire la part entre fantasmes et réalité.  On s’accroche pour connaître la vérité sur « Julie » et son passé qui nous est dévoilé par petites bribes au travers du récit d’Anna.Je me suis beaucoup attachée à Anna. Voir son enfant kidnappé est la pire chose qui puisse arriver. Et ne pas savoir si on va le retrouver ou non est juste horrible. Anna est effondrée, mais a contrario, elle tente de se relever, de continuer à vivre, même si cela est difficile, voire presque impossible.

On passe par tous les stades de la suspicion en lisant ce thriller et inutile de vous dire que j’ai été pleinement satisfaite par ma lecture. J’ai été totalement happée par cette histoire mais aussi dupée. Je me suis laissée emporter par les doutes d’Anna, qui fait face au retour de sa fille en ayant presque fait son deuil de celle-ci. J’ai aussi pensé au départ que le roman d’Amy Gendry n’était pas très original jusqu’à ce que je comprenne où l’auteur m’emmenait. L’alternance du passé et du présent. Elle a su trouver une approche originale qui rend le propos d’autant plus poignant. L’aspect policier reste quasi anecdotique, le récit étant davantage centré sur les relations mère/fille et sur les mensonges au sein d’une famille passablement ravagée par cette disparition. On y découvre le récit de l’enlèvement, la vie de la famille ensuite, déchirée, bancale, avec la sœur cadette qui se chercher et la mère qui ne sait quoi faire face à sa seconde fille. L’auteur malmène son lecteur et l’embarque dans une histoire d’une rare cruauté mais tout en douceur… Elle brouille les pistes et du coup elle nous tiens en haleine.Concernant la fin du roman, je dois bien avouer que je ne m’y attendais pas. J’ai été surprise mais dans le bon sens. Je ne peux que vous conseillez ce roman si vous aimez ce genre d’histoire.

Et pour conclure:

Au fil des pages, on se laisse prendre par les questionnements et les doutes. Et bien que l’originalité ne soit pas le maître mot de ce roman, il parvient malgré tout à surprendre. Les faux-semblants, les mensonges, les secrets sont le point central de cette intrigue si particulière. L’auteur a construit un thriller psychologique intense et impossible à lâcher. Un roman à suspense, mais pas que…

Et pour le commander:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s