Tu as promis que tu vivrais pour moi, Carène Ponte

Résumé:

Quand on a trente ans, on n’est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C’est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie en quelques mois à peine. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte.
Mais par où commencer ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain, l’homme avec lequel elle vit ? Certes, il est comptable et porte des chaussons, mais il est gentil.
Lorsque Molly reçoit quelques jours après l’enterrement un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie, elle comprend que celle qui lui manque tant n’avait pas l’intention de se contenter de paroles en l’air et que son engagement va l’entraîner bien plus loin que ce qu’elle imaginait… 

Un ptit mot sur le livre:

Tout d’abord je remercie les éditions Michel Lafont pour l’envoi de ce roman et Carène pour ta gentille dédicace. J’avais eu un énorme coup de cœur pour un merci de trop et je peux vous dire que j’ai été tout autant emballée par Molly. Je l’ai dévoré en rien de temps. Dès les premiers mots je me suis laissée embarquer par la plume de Carène. Rendez vous en fin d’article pour un ptit concours.

Dès les premières pages nous faisons la rencontre de Molly, trente ans et tout pour être heureuse. Mais malheureusement cette jeune femme  vient de perdre sa meilleure amie Marie âgée de trente ans. Ces deux là sont inséparables depuis leur 6 ans et Molly va devoir continuer à vivre sans sa meilleure amie. Avant de mourir Marie a fait promettre à Molly de vivre pour deux c’est à dire de réfléchir à sa vie et si elle était vraiment heureuse dans celle-ci à différents niveaux, son travail, sa vie amoureuse…Tout bascule un peu plus lorsque Molly reçoit une lettre en recommandé sur laquelle apparaît l’écriture de Marie, cette lettre contient 12 lettres représentant les 12 mois de l’année. Molly doit chaque mois ouvrir une de ses lettres et y faire ce qu’il est écrit. Les demandes sont plus ou moins difficiles suivant les mois…Progressivement Marie pousse Molly à l’introspection et finalement à prendre le risque de tout changer !Peu à peu, Molly se met à douter de tout. de son travail, de son amoureux qui soudainement lui demande de l’épouser bref, il aura fallu qu’elle passe un week-end, en compagnie de Sasha, à Grenoble pour qu’elle redonne un sens à sa vie : « Cette ville a quelque chose de magique : une fois qu’on lui ouvre son cœur, on ne peut plus repartir. »

Et voilà le décors est planté. Une belle histoire qui nous ouvre les portes d’une nouvelle vie : la sienne , la nôtre ? Cela pourrait donner des idées de changement aux lecteurs et lectrices. Je ne suis pas certaine qu’un John soit au bout de l’aventure pour moi,quoique on ne peut jurer de rien, l’avenir me le dira 😉 Molly est un personnage sympa, tout comme Viviane, Nadège, Susan, John, Lou, Gabriel, et Marie … Chacun a su se faire sa place dans le roman et dans la vie de Molly. Marie n’est jamais vraiment loin. Ses personnages sont tous plus attachants les uns que les autres. Même Germain, le petit ami pantouflard de Molly, je l’ai trouvé touchant dans son amour inconditionnel, énervant aussi mais tellement humain. On ne peut que s’attacher à Molly et à ce qu’elle vit. C’est une jeune trentenaire pleine de vie qui n’a pas pris conscience de sa routine quotidienne. C’est grâce à Marie et à ses lettres qu’elle va enfin prendre des risques pour commencer à être heureuse. Il lui manquait le ptit coup de pouce ou coup de pied aux fesses (au choix) pour lui ouvrir les yeux et lui montrer que penser à soi n’est pas un acte égoïste mais que parfois c’est nécessaire pour avancer. J’ai adoré la voir évoluer et prendre les choses en main. L’interaction entre tous les personnages est juste géniale et du coup tous ensemble ils en font une histoire top. J’ai aimé le panel des personnages: de la serveuse à l’avocate, de l’enfant surprotégée par sa mère à celle qui n’en a plus. Et même Raymond, le poisson rouge suicidaire!

J’ai bien aimé tous les messages derrière cette histoire. Qu’il faut parfois prendre des risques pour être un peu plus heureux dans notre vie. Celui de vivre à fond, de suivre son cœur, ses envies, car il n’est jamais trop tard. Que les choix que nous faisons sont importants. Je me suis carrément reconnu à certains moments de l’histoire et mes choix de vie que je fais actuellement. Dans ce livre, les relations prennent une place importante, que cela soit l’amitié, ou l’amour sous toutes ses formes. de belles relations qui évoluent qui illustre parfaitement les relations humaines que nous entretenons dans notre vie, avec des hauts et des bas, des découvertes, des déceptions, des surprises. Un livre plein de vie, malgré l’un des sujets abordés, qui nous donne envie de profiter, de faire ce que l’on rêve si cela ne nuit à personne. Ce qui me conforte dans des choix que je peux faire et que tout le monde ne comprends pas mais qui moi me rende heureuse!

Et pour conclure:

Un livre qui met de bonne humeur et qui se dévore très rapidement. Carène a une plume qui est très agréable, fluide et bien dosée, l’auteure sait allier humour, tendresse, émotion et légèreté, on tourne donc les pages de son roman avec plaisir, un sourire au coin des lèvres. Carène a su mené son récit avec une justesse incroyable, et a su parler de la vie et du deuil de manière à ce qu’on ne s’apitoie pas sur la mort, mais qu’on profite tout en pensant à ceux qu’on aime, à ceux qu’on a perdu.  C’est un très beau roman d’amitié et plein d’optimisme.Tu as promis que tu vivrais pour moi fait parti de ces livres rares qui vous rendent la vie plus légère tout en abordant des sujets graves comme la mort de sa meilleure amie, le deuil à faire, la vie à continuer sans elle. J’ai rigolé, pleuré, aimé pendant les 360 pages de ce livre, du début à la fin.  Merci Carène pour ce très bon moment lecture.

Et pour le commander:

Et pour le gagner:

  • Laisser un commentaire sous l’article ou sur la page facebook
  • liker ma page et celle de Carène ainsi que celle de Michel Lafon
  • Inviter des ami(e)s
  • Partager en mode public
  • Les fidèles de la page et  du blog ont une chance supplémentaire
Le concours commence aujourd’hui et se terminera le vendredi août. Je ferais ensuite le tirage au sort. Comme le livre est chez mes parents le ou la gagnante devra attendre le 21 août que je sois de retour chez moi pour le poster.
BONNE CHANCE
Publicités

7 réflexions sur “Tu as promis que tu vivrais pour moi, Carène Ponte

  1. Christelle dit :

    Bonjour !
    Je suis tombée sur ton blog par hasard, en cherchant sur Goodreads une review du livre de Raphaëlle Giordano « Ta deuxième commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une ». J’avais déjà adoré le livre de Carène Ponte, Un merci pour tout. C’est donc avec joie que je découvre l’existence de ce concours : je ne sais d’ailleurs pas s’il est toujours ouvert :
    « Le concours commence aujourd’hui et se terminera le vendredi août. ».
    Alors, je tente ma chance ! Merci pour tes chroniques bien écrites, je n’ai pas de compte Facebook, mais je peux désormais te suivre via WordPress 😉 Bonne continuation !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s